Skip to content

Increase font size Decrease font size Default font size

3. Informations personnelles des répondants

 

3.1 Lieu de résidence

alt

Graphique 3.1

Description :

Les sujets ayant répondu au questionnaire résident dans le Grand Sherbrooke à quatre-vingt pour cent (80 %) contre vingt pour cent (20 %) à l’extérieur du Grand Sherbrooke. De ce dernier groupe réparti, douze pour cent (12 %) demeurent en ville et huit pour cent (8 %) demeurent à la campagne. Or, quatre-vingt-douze pour cent (92 %) des personnes ayant répondu au questionnaire sont des citadins.

L’échantillonnage est varié et bien distribué géographiquement : urbain et rural.

La plus grande distance entre deux répondants à Sherbrooke est de 8,67 km en ligne droite (à vol d’oiseau). Toutefois, la géomorphologie de Sherbrooke met des obstacles aux rencontres. Sherbrooke est une ville de collines avec des dénivelés importants. Plusieurs trottoirs et rues sont en pentes abruptes. Ils constituent un danger en hiver pour la circulation en fauteuil roulant. Les distances entre les résidents sont généralement trop grandes pour se déplacer d’un à l’autre en fauteuil roulant. Cela, à une exception près où deux répondants ont la même adresse civique.

Note : La carte géographique des répondants a été produite par Map Quest.

 

3.2 Genre(s)

 alt

alt

Graphiques 3.2

Description :

La proportion hommes/femmes (25 répondants) est très bien répartie : 12 hommes et 13 femmes. Cette proportion des répondants respecte assez bien le nombre de femmes et d’hommes ayant des limitations au Canada.

Note : Selon Statistiques Canada, dans la tranche des 25-44 ans, l’écart entre hommes et femmes est de 0,6 % en faveur des femmes. Dans la tranche des 45 à 65 ans, l’écart est de 2 % en faveur des femmes. L’écart dans la branche des 65 à 74 ans est de 1 % de plus pour les femmes. Statistique Canada 2006 présente pour écart global de 1,2 % de plus en faveur des femmes de 15 ans et +.

 

3.3 État civil

alt

 alt

Graphiques 3.3

Description :

Les célibataires sont les plus représentés. Si nous additionnons les gens mariés aux conjoints de fait, nous obtenons trente-deux pour cent (32 %). Soixante-huit pour cent (68 %) des répondants n’ont pas de conjoint. Seule une minorité de répondants bénéficie d’une communication de personne à personne en couple. Les célibataires sont deux fois plus nombreux que ceux qui sont en couple. La solitude vue par le célibat des répondants est grande chez les personnes handicapées physiques.

 

3.4 De descendance autochtone

 alt

alt

Graphiques 3.4

Description :

Vingt pour cent (20 %) des répondants de descendance autochtone. Les échanges sur cette question avec les répondants témoignent amplement que les descendants autochtones sont encore imprégnés de cette culture.

Note : Cette représentation est beaucoup plus élevée que les chiffres officiels qui sont de 1,46 % pour le Québec et de 3,75 % au Canada.

 

3.5 Groupes d’âge

alt

alt

Graphiques 3.5

Description :

La présence des 40 ans et moins chez les répondants est de vingt-huit pour cent (28 %). Les échanges sur cette question avec les répondants indiquent que la raison de leur présence ne tient pas à leur l’attachement à l’organisme, mais à des raisons personnelles (conjoint de l’un, fils de l’autre, une opportunité de représentation en ventes pour un autre, échange culturel…).

 

3.6 Nature du handicap

alt

alt

Graphiques 3.6

Description :

Tous les répondants sont des personnes handicapées physiques, mais certains ont plus d’un (1) handicap et nous apportons ici le détail que deux (2) répondants ont des handicaps sensoriels. Deux répondants déclarent avoir aussi des problèmes de santé mentale.

 

3.7 Personne(s) handicapée(s) physique(s) dans la famille

alt

alt

Graphiques 3.7

Description :

Neuf (9) personnes (25) sur vingt-cinq ont au moins une personne handicapée physique dans leur famille. Cela comprend sœur, cousin, cousine, oncle, mère, fils et conjoint. Il y a plus d’une (1) personne sur trois (3) qui a un parent handicapé physique dans sa famille.

 

3.8 Résidant chez un ou des parents

alt

alt

Graphiques 3.8

Description :

Deux (2) répondants vivent chez un ou des parents. La grande majorité des répondants ne vivent pas avec leurs parents.

Note : Les réponses aux questionnaires indiquent que le nombre de personnes vivant seules est de dix-sept (17) contre huit (8).

 

3.9 Avec ou sans enfant

alt

alt

Graphiques 3.9

Description :

Près des trois quarts (3/4) des répondants n’ont pas d’enfant. Vingt-huit pour-cent (28 %) des répondants ont des enfants. Au Québec, c’est environ quarante pour cent (40 %) des personnes handicapées qui vivent une situation parentale. Toutefois, les personnes considérées sont de tous les types de handicap confondus.

Note : Selon Statistiques Québec (2006), les personnes handicapées physiques vivent :

Seules = 28,9 %
En couple sans enfants = 27,5 %
En couple avec des enfants = 28,6 %
En familles monoparentales = 11,3 %
Autres = 3,8 %

 

3.10 Nombre d’enfants, par genre(s)

alt

alt

Graphiques 3.10

Description :

Il y a deux (2) filles de plus que de garçons.

 

3.11 Âge des enfants

alt

alt

Graphiques 3.11

Description :

Trois (3) répondants sur vingt-cinq (25), soit 12 % ont des enfants.

Un enfant est mineur.

Les autres sont majeurs.

 

3.12 Anglais parlé

alt

alt

Graphiques 3.12

Description :

Près de la moitié des répondants parle anglais.

 

3.13 Anglais écrit

alt

 alt

Graphiques 3.13

Description :

Dix (10) répondants sur vingt-cinq (25) écrivent en anglais.

Note : La capacité de comprendre l’anglais parlé (Graphique 3.12) est plus répandue que la capacité écrite.

 

3.14 Anglais lu

alt

alt

Graphiques 3.14

Description :

Dix-huit (18) personnes sur vingt-cinq (25) lisent l’anglais, dont la majorité est composée d’hommes.

 

3.15 Langues parlées autre que le français et l’anglais

alt

alt

Graphiques 3.15

Description :

L’espagnol est la langue la plus parlée après le français. Un des répondants parle cinq (5) langues. Un répondant parle un dialecte autochtone, le mitchif.

 
Top