Skip to content

Increase font size Decrease font size Default font size
Nouvelles

CDC Sherbrooke

http://www.cdcsherbrooke.ca/nouvelles-entre-nous-1er-juin-2017.nphp

 

offres d'emplois:

  • Agente de relations humaine - Centre des femmes La Parolière
  • Agent de recrutement - Action Saint-François
  • Agent(E) de liaison - Comité 0-5 ans Jardins Fleuris

Campagne de financement pour le journal Regards

  • 6 juin - Assemblée de quartier - Ascot en santé
  • 6 juin - AGA - Centre d'assistance et d'accompagnement aux plaintes de l'Estrie
  • 9 juin - Portes ouvertes - MDJ Brompton l'Intervalle
  • 10 juin - AGA – Handi capable
  • 12 juin - AGA - Le Pont, oja
  • 14 juin - AGA - Les jeunes du coin d'Ascot
  • 14 juin - AGA - Bulle et Baluchon
  • 15 juin - AGA - Spot Jeunesse de Sherbrooke
  • 16 juin - AGA - La Chaudronnée de l'Estrie
  • 27 juin - AGA - Moisson Estrie
 

AQVA Panflet1-S

AQVA panflet 2-S

 

CDC Sherbrooke

  • 25 mai - AGA - CDC
  • Formulaire inscription AGA CDC
  • Formulaire renouvellement adhésion CDC

Offres d'emploi:

  • Directeur(trice) par Intérim - Le Tremplin 16-30
  • Intervenant(e) communautaire milieu de vie - L'Arche de l'Estrie
  • 2 animateurs(trices) communautaire - Le Tremplin 16-30
  • Intervenant(e) animateur(trice) - Le Tremplin 16-30
  • Animateur en maison de jeunes - Place des jeunes l'Intervalle de Brompton
  • Intervenant(e) - La Chaudronnée de l'Estrie

Soirée d'information «Ensemble vers notre mieux-être» - Association de fibromyalgie de l'Estrie

  • 6 juin - AGA - Partage Saint-François
  • 13 au 21 mai - Semaine sherbrookoise des familles - Ville de Sherbrooke
 

Sherbrooke le 26 avril

Camille Desforges

Chargée de projets

Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN)

2030, boulevard Pie-IX, bureau 300

Montréal (Québec) 

H1V 2C8meMme666      

 

Mm

Mme Desforges;

 

J’ai reçu récemment de mon regroupement des usagers du transport adapté un document de la COPHAN sur une consultation au sujet du soutien du revenu. A titre personnel j’aimerais vous transmettre mon témoignage. En lisant le rapport de la première partie de la consultation en question je peux affirmer que j’ai vécus plusieurs contraintes, élaborée dans ce document de trois pages. Je ne vais pas m’étandre sur l’emplois des personnes handicapées pour ceux et celle qui en sont capable. Je suis d’accord que l’emploi est important autant en terme de revenu que de participation social. Je fais partie des 50% des chômeurs handicapées. En plus je ne peux plus depuis plusieurs années occuper d’emploi dus à mes limitations.

           

Je suis né avec une Amyotrophie spinal de type 3. Maladie dégénérative. J’ai 63 ans et je vis seul après un divorce. Divorce dont le manque de revenus a contribué en large mesure à le provoquer.

Autrefois résidant dans la région de Lac-Mégantic, j’ai participé à mettre en place un organisme de défense des droits des personnes handicapées, un transport adapté qui dessert 22 villes et villages, une habitation comportant des logements accessibles. Provoquer un développement de service de réadaptation ainsi qu’une entreprise vouée à l’emploi de personnes handicapées de ma MRC. J’ai participer en tant que membre du conseil d’administration au premier service de maintien à domicile au Québec, et contribué à mettre en place le premier colloque provincial en transport adapté comme représentant du milieu rural. Tout cela en tant que bénévole sans emploi. Pour me déplacer, j’ai dû quêter pour m’acheter un véhicule et répéter l’opération à trois reprises.

Jusqu’à la mi vingtaine j’ai réussi physiquement à occuper des emplois à temps partiel. Ces emplois m’ont permis de recevoir de la régie des rentes un montant loin d’équivaloir à ce que reçois un assisté social. Ma maladie ayant évoluée, je me suis retrouvé incapable d’occuper d’autre emploi. Les écoles n’étant pas accessibles à l’époque de mon enfance, je suis peu scolarisé.

En 1983 j’ai connu mon épouse. En 1984 nous est né notre fille. Fille unique par obligation, puisque mon épouse était seul soutien de famille. Marié j’ai perdu la possibilité d’avoir de la sécurité du revenu, ainsi que la gratuité aux médicaments et soins de santé. Avec un petit salaire, elle avait à payer l’hypothèque de la maison, l’épicerie pour nous trois, l’habillement, les payement et l’entretien de son véhicule et les réparations du mien. Les sorties, les rénovation et l’entretien de la maison les rares vacances l’optométriste etc.etc…En passant, pour les soins dentaires il ne restait plus rien.

A ce rythme, 15 ans plus tard elle était épuisée, découragé. Pour ma part je me sentais de plus en plus devenir son parasite. Situation qui a dégénéré en maladie cardiaque, épuisement physique et morale pour elle et dépression majeure pour moi. Après 30 ans de vie commune, le tout s’est terminé par un divorce.

15 ans plus taux, j’aurais dû mettre fin à cette situation aberrante. Cependant je n’avais même pas les moyens pour m’installer ailleurs. Au décès de mon père, c’est avec le petit héritage que j’ai pu payer mon déménagement, acheter mes électro-ménager, meubler le logement et attendre 4 mois sans revenu, à piger dans le reste de l’héritage pour me nourrir et payer le loyer en attendant que la sécurité du revenu m’accepte et que je puisse avoir droit au supplément au logement pour personne handicapées. Vous comprendrez que je ne peux qu’être d’accord avec la proposition de pouvoir mettre de côté une somme de 5000$.

Lorsque on vit avec un conjoint et que nous sommes classés contrainte sévères à l’emploi, je suis tout à fait d’accord que nous devrions selon des barèmes variables fixés en fonction du revenu du conjoint travailleur, conserver notre accès au revenu de solidarité social et à la gratuité des médicaments et des soins médicaux à vie. Sauf pour des hauts salariés l’état devra reconnaître, que les couples d’aujourd’hui doivent apporter tous les deux leur contribution financière au ménage. J’adhère donc aux proposition sur un revenu suffisant à des soins de santé et le carnet de réclamation à vie pour les personnes ayant des contraintes sévères à l’emploi.

Aujourd’hui, en vivant seul, n’ayant plus de véhicule, en ne sortant pas là où ça coute quelque chose, n’ayant qu’un loisir l’été en grande partie subventionné, je survis. Le seul luxe que je me paye c’est un ordinateur, l’Internet et ma passe de transport pour aller faire mes achats, mes sorties médical et mes sorties pour les réparations de mon fauteuil roulant.

Lorsque je me suis installé à Sherbrooke pour des raisons de quantité de services adapté, je me suis renseigné pour qu’en cas de mortalité de mes proches, comment pouvoir me déplacer à Lac-Mégantic. Le taxi adapté de Sherbrooke me coûterait près de 400$. Encore là, je suis tout à fait d’accord avec la proposition de pouvoir gagner un montant supplémentaire jusqu’à concurrence de 500$. Dans ma condition physique je me demande bien ou je pourrais bien le gagner cet argent. Cela dit on devrait inclure ce genre de sortie en véhicule adapté, dans les besoins supplémentaires dus au handicap. Je ne suis plus transférable de mon fauteuil roulant.

Dans la section du document (Stigmatisation des prestataire) on semble selon moi, oublier que dans la formation des agents à la sécurité du revenu le personnel est formé pour `` policer`` les cas de fraude. Qu’il est de leur devoir d’être méfiant face aux client.

Quant au séjour à l’étranger pour quel raison cette restriction s’applique-elle à la sécurité du revenu si ce n’est pour inciter à la recherche d’emploi. Cette restriction n’a plus sa raison d’être dans le cas d’une personne vivant avec des contraintes sévères à l’emploi.

J’ai réfléchi aussi sur le revenu minimum garanti. Si les personnes lourdement handicapées sont obligées de piger dans ce revenu pour des biens et service dû à leur handicap, elles demeureront encore les plus pauvre de la société. Selon moi, il faudra aussi des revenus supplémentaires et des services adaptés. Se pose ici la question qui les offrira et les gèreras ces besoins spéciaux ?

En conclusion, je demeure persuadé que tant et aussi longtemps que les personnes handicapées seront noyé dans la masse des prestataires de la sécurité du revenu, nous n’arriverons que difficilement à faire changer l’atmosphère de méfiance du personnel de ce service gouvernementale. Que dans la masse des besoins des prestataires, les personnes handicapées n’arriveront que très difficilement après des débats interminables à faire reconnaître l’ensemble de leurs besoins particuliers.

Considérant que nombres d’organismes plaident la cause des assistés sociaux en général et que pour ces organismes les personnes handicapées ne représentent qu’une minorité. Il devient important que les organismes de personnes handicapées revendiquent une amélioration de la vie des personnes handicapées à la sécurité du revenu et cessent d’attendre que les organismes de défense des assistés sociaux face cela à notre place.

Toujours selon mon expérience, il nous serait plus facile de convaincre la population en générale, si les personnes handicapées dépendaient pour leurs besoins particuliers en terme de revenu, d’une instance autre que la sécurité du revenu. Il y a là un travail énorme à entreprendre et ce, à long terme pour changer la vision de nos décideurs. C’est pourquoi j’ai participer à aider Richard Guilmette et Carole St-Laurent à formuler leurs pétitions à l’Assemblé National. Pétitions qui malgré un appuis au-delà de nos espérance, sont tombées lettre morte après leur dépôt. Je me réjouis aujourd’hui que la COPHAN se questionne sur ces sujets dans cette consultation.

Maurice Richard

1040 Rue Lacombe # 105

Sherbrooke Qc.Ca

J1E 3E4

819 542 2438

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

c/c

Action handicap Estrie

Rutas

Handi-Capable

 

 

 

Le monde ne change pas. Le monde fait juste changer les choses de place.

Stéphane Laporte

 

 
RE 1
Des annonces à vous partager!
Voici des informations de membres du ROC : des évènements , des projets, des offres d'emploi, des  formations, ainsi que des annonces de quelques partenaires.
RE 2
 Évèneents des membes
 27 avril - Lancement Projet C

Dans le cadre de la journée québécoise de lutte contre l'hépatite C, l'organisme communautaire L'ARCHE de l'Estrie lance aujourd'hui le Projet C, soutien et accompagnement.

 
 RE 3
 30 avril - Brunch-bénéfice d'IRIS Estrie
Une cabane à sucre à ne pas manquer tout en encourageant un organisme communautaire estrien de prévention des ITSS et VIH / SIDA
Le brunch bénéfice aura lieu de 10h30 à 13h30, au 470 rue Bowen S., à Sherbrooke. Les billets sont disponibles (15$ adulte, 8$ enfant). Réservez les vôtres ici.
 
 RE 4
 1 mai - Cours LSQ
Le SIPSE propose des cours de langue des signes québécoise ce printemps.

Pour s'inscrire, voir toutes les détails sur l'affiche.

 RE 5

4 mai - Panel de discussion Journée internationale sans diète

À l'occasion de la Journée internationale sans diète, l'organisme communautaire ARRIMAGE ESTRIE organise un panel de discussion sur le thème du corps.

Au Siboire, à Sherbrooke, formule [email protected] Infos et inscription ici.

 RE 6
 4 mai - Pièce de théâtre de La Cordée RASM

À l'occasion de la Journée internationale sans diète, l'organisme communautaire ARRIMAGE ESTRIE organise un panel de discussion sur le thème du corps.
Au Siboire, à Sherbrooke, formule [email protected] Infos et inscription ici .

 RE 7
 16 mai - Portes ouvertes ASMT (pour organismes)
Pour la 3e année consécutive, l'Auberge Sous Mon Toît est fière de vous inviter à sa journée Porte Ouverte qui aura lieu le 16 mai prochain. Deux représentations possibles: à 9h30 ou à 13h30. Vous trouverez dans l'affiche toutes les informations nécessaires.
 RE 8
 30 mai  - Souper-conférence de Handi Apte
Suite à un accident d'automobile, le conférencier M. Poole est devenu handicapé, il y a plus de 30 ans. Il est allé dans la jungle du Costa Rica en fauteuil roulant et nous fera part de ses observations de la nature et des apprentissages qu'il a fait. Nul doute que M. Poole saura toucher le cœur des personnes présentes par son vécu, sa sensibilité et son humour. Plus de détails ici
 RE 9
3 juin - Le Show du Partage

Le Partage Notre-Dame de Granby vous invite à participer à son évènement bénéfice, le Show Du Partage, sous la présidence d'honneur de M. Luc Desjardins, directeur général du magazine L'Itinéraire.

C'est le samedi 3 juin 2017, à 18h, salle L'Escale, 80 rue Albert à Granby, 40$/personne.
Pour en savoir plus sur le Partage N-D, sur le menu de cette belle soirée et pour réserver vos billets ici

 RE 10

 

Formations proposées par des membres

Formation d'ARRIMAGE ESTRIE

RE Arrimage1

Le saviez-vous ?

Arrimage Estrie offre l'animation d'ateliers d'éducation populaire en Estrie. Le public ciblé par ces ateliers est de 16 ans et plus et un minimum de 8 participants-es est requis.
Pour plus d'information sur les modalités ou pour planifier une animation, veuillez communiquer avec Karine Lizée, responsable du volet prévention et sensibilisation, au 819 564-7885 ou Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Thèmes offerts :

  •         Pression dans les médias : Agir!
  •         Hypersexualisation (en collaboration avec Agression Estrie - CALACS)
  •         Image corporelle et consommation de stéroïdes chez les hommes (en collaboration avec IRIS Estrie)
  •         Les troubles du comportement alimentaire
  •         Approche anti-régime
  •         Approche anti-régime…la suite

Plus d'informations sur les ateliers dans le milieu
 

Formation du CSBEH-E

RE Collectif Sante homme

Inscription d'ici le 28 avril
Le Collectif en Santé et bien-être des hommes de l'Estrie (SBEH-E) organise, encore cette année, une après-midi de formation qui se tiendra le mercredi 3 mai 2017, de 13h15 à 16h30 à la Salle Mariannhill, ch. de Sainte-Catherine à Sherbrooke. Le thème abordé sera : le sentiment d'efficacité personnel, un atout de taille pour mieux réussir sa vie professionnelle (adapté pour l'intervention auprès des hommes)
Pour toute l'information sur cet événement, consultez l'invitation ci-jointe. Pour vous y inscrire, veuillez svp compléter le formulaire et le retourner à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Fiche inscription   |    Infos


Projet de membre

Projet de LA MÉRIDIENNE : Améliorer l’accessibilité aux services pour les femmes immigrantes victimes de violence conjugale en Estrie
RE Meridienne

Voici le bilan de la moitié de ce projet avec Condition Féminine Canada
 
Pour information : Anne-Josée Péloquin, Chargée de projet Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Offres d'emploi des membres


Intervenant.e.s (été) | IRIS Estrie


Cuisinier/cuisinère (été) | La Chaudronnée de l'Estrie


Agente de recherche de financement | L'Escale de l'Estrie

 

Directrice | Centre des femmes La Parolière

RE 11

 RE 12 1

Célébrons le 1er mai !
J'Y travaille est la campagne des travailleurs et travailleuses de l’action communautaire et de l’économie sociale. Vous travaillez dans ces milieux, affichez-le sur votre profil ! Parce que votre travail fait une différence, soyez fiers d’Y travailler!
Une initiative du CSMO-ÉSAC.

https://jytravaille.csmoesac.qc.ca/

RE 12 2

Concours et offre d'ateliers RÉÉÉ (ACEF Estrie)

Jusqu'au 30 avril 2017
L’ACEF Estrie et l’Union des consommateurs vous invitent à participer à un concours vous donnant la chance de gagner une des trois contributions de 1000 $ dans un régime d’épargne-études ou un des trois bons d’achat de 200 $ échangeables dans une librairie de votre choix.
Pour participer, allez sur le site http://reee-info.net/concours/index.html

IMPORTANT : Que vous gagniez ou non le concours, vous pourriez avoir droit à une subvention de 2 000 $ par enfant, si vous êtes admissible au Bon d’études canadien.


Vous n’avez pas à cotiser. Juste ouvrir un REÉÉ.  

Informez-vous à l’ACEF ou sur le site http://reee-info.net

Ateliers de l'ACEF Estrie et capsules pour vos membres
Toute l'info ici 

 RE 13 1

Invitation du RIFE

Bilan et perspectives :  L’arrivée, l’accueil et l’installation des réfugiés syriens en Estrie
Organisée par Rencontre Interculturelle des Familles de l’Estrie

Lundi 08 mai 2017
de 16h30 à 19h00
au local de l’Arrondissement Jacques Cartier, Sherbrooke
Entrée gratuite!
+ d'info sur la rencontre

 
Vous êtes membre du ROC et souhaitez partager une annonce ?
Ecrivez-nous
 

conference1

 

AHEJPG1

ahe1 2

ahe1 3

ahe1 4

 

CDC Sherbrooke

http://www.cdcsherbrooke.ca/nouvelles-entre-nous-13-avril-2017.nphp

 

Offre d'emplois:

  • 2 agent(e)s de bureau - AECS
  • Agente de recherche de financement - L'Escale de l'Estrie
  • Agente de liaison - PEPINES
  • Adjointe administrative à contrat - Table de Concertation secteur aînés de Sherbrooke
  • Directrice - Centre des femmes La Parolière 
  • 28 mai - Marche pour l’Alzheimer - Société Alzheimer Estrie
  • 19 avril - AGA - Ascot en santé
  • 4 mai - Journée Internationale sans diète 2017 - Arrimage Estrie
  • Offre d'animation d'ateliers d'éducation populaire - Arrimage Estrie
  • 1er mai au 15 juin 2017 - Cours de langue des signes québécois - SIPSE
 

AHEJPG1

AHEJPG2

AHEJPG3

  AHEJPG4

   AHEJPG5

AHEJPG6

 

En souvenir de toi, Marc.

MarcPilonChaisard

 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Top